dimanche 12 juin 2016

Mystère plantaire Caffiery-Viany

v1.1 du 13/6/2016
L'une des dernières volontés de Madame Viany née Caffiery (dont l'inventaire après décès avait été transcrit ici) est pour moi inhabituelle et pour le moins intriguante.
Si je pense avoir compris la finalité de cette demande, je n'en connais pas l'origine de famille...



 extrait du testament de 1828 de Madame Viany
(Archives Nationales 1833 ET XCII)


5 mars 1833
Testament déposé
De Made Viany

Ceci est mon testament
J'institue mon mari mon légataire en usufruit
Seulement de tous mes biens meubles et
Immeubles, de la charge du payment des legs
Particuliers, des frais et des droits de mutation dont
Il sera fait prelèvement sur les biens de ma
Succession sans qu'il soit tenu de donné caution
A la charge seulement de faire inventaire
A l egard de la nu propriete de me biens dont je
Legue lusufruit a mon mari j'en dispose de la
Maniere suivante
Je divise ma succéssion en quatres partie.
Du quart a ma cousine veuve Dumoulin née
Paulmier et pour le cas ou ma cousine viendroit a
Mourir avant moi je legue le dit quart pour
Moitier à sa fille et pour l'autre moitié a sa petite fille
Si elles existe au moment de mon Décès conjointement et avec
Accroisement
Un autre quart a ma cousine Adelaide née Maugeu?
Femme Musset niece de la precedente demeurant a
Verneuil et a son mari conjointement et avec accroissement
Au profit du survivant et pour le cas ou Mr et madame
Musset vienderoit a mourir avant moi je legue le
Dit quart a leurs enfants qui existeront au moment de mon
Déces conjointement et avec accroissement
Un autre quart a Monsieur Caffiery directeur des
Postes a Laigle département de Lorne et s il mourroit
Avant moi aux enfants quil aura au moment de mon
Déces conjointement et avec accroissement
.../...
Enfin le dernier quart a ma petite cousine née Caffiery
Epouse de Mr LeCointe capitaine, a sa soeur Ester et a
Leur frere Theodore aussi conjointement et avec accroissement
Au profit du survivant et dans le cas ou aucun des susnomé
Vienderoit a mourir avant moi laissant des enfants
La disposition et le legs profiteron au dits enfants aussi
Avec accroissement et conjointement
Rentes viageres
Je legue a Md Veuve Forestier née Caffiery
Demeurant a Chamboy par argantan quatres
Cent francs de rente viageres
Je legues a Louison Mignat veuve Duchemin une
Rente viagere de trois cent francs si au jour de mon
Déces elle tiens toujours ma maison rue des Canettes et
Quelle en prenne soin sinon ce legs deviendra nulle
Si elle ma quittée au jour de mon Déces
Je legue a Fanchette Franquelet ma femme de chambre
Si au jour de mon Déces elle est a mon service une
Somme de trois cent francs de rentes viageres
Sommes a une foy payé
je donne a Louis Decouis mon jardinier
Conjointement avec sa femme sil sont a
Mon service au jour de mon déces, quatre mille
Francs a une foy payé
Si au jour de mon Déces j'ai ma compagne je légue
Au deux pauvre que jasiste une somme de cent
Francs a chacun d eux a une foy payé
.../...
Je donne et legue a Francoise De ville femme Coutelet
Comme ayant éte a mon service a montroult? une somme de
Trois cent francs a une foy payé si j'ai ma campagne au
Jour de mon déces
Si j'ai ma campagne au jour de mon déces je legue de xxxx?
A Angelique femme Joude soeur de la precedante et comme
De meme ayant éte a mon service une somme de deux cent
Francs a une foy payé
Je donne et legue a josephine Perce si j'ai ma Campagne
Au jour de mon Deces et comme de meme ayant été a
Mon service a Montrouls? une somme de cent francs
A une foy payé pour l aider envers ses enfants
Je demande que tous ces legs en argents soit payé
Dans l anné de mon Déces l interet courera a
Lexpiration de l anné sans dimanche
Je donne et lege a Fanchette Franquelet ma
Femme de chambre si au jour de mon déces elle
Est a mon service ma garderobe consistant en
Linge de corps a mon usage robes dentelles,
Mais non compris les bijoux diamants montre
Et argenteries que je n entens pas comprendre dans
Ce legs.
Je donne et legue a mademoiselle Maillard
Ma petite montre a recouvrement en or avec
Sa petite chaine
Je demande a etre enterré le plus simplement
Possible ne voulant ni sonneries ni tenture
Je prie mon mari de me faire faire sitot mon
Déces une incision sous la plante des pieds ayant
Cette volonté et la tenant de famille
Je nomme pour mon Executerur Testamentaire
.../...
Auquel je donne la saisine Monsieur Malla (+ avocat de Paris) et le
Prie d'acceptert un diamant de deux mille francs
Je revoque tout autre Testament
Un des voeux que je forme et que je désire
Vivement seroit que mon mari pour l administration
De sa fortune et de ses affaires prie les avis de
Mr Malla fait a Paris ce neuf Decembre anné
Mille huit cent vingt huit Claude Adelaïde
Caffiery femme Viany



  Extrait du testament de 1832 qui est complété d'un codicille détaillant plusieurs legs d'objets

Lorsque le testament est revu après le décès de son mari, la clause est toujours présente ce qui laisse à penser qu'elle est de famille Caffiery. A vérifier avec les dernières volonté de son époux Viany.


1 commentaire: